Posted by & filed under Actualités, Burn out.

«Les mots soignent les maux» entend-on souvent. Mais les images aussi. C’est le pari lancé par l’association Médecins francophones du Canada et le Musée des Beaux-Arts Montréal (MBAM). Depuis le 1er novembre 2018, 2000 médecins de l’organisme ont reçu le droit de prescrire 50 «ordonnances muséales» par an pour que des patients puissent visiter gratuitement l’institution.

Pour poursuivre la lecture  Lire l’article du Figaro