L’épuisement professionnel est l’expression d’une souffrance en réaction à une répétition d’événements ou de situations stressants. La personne se sent dépassée et ressent un profond déséquilibre. Il s’agit d’une situation qui peut compromettre son état de santé. Il est important d’identifier ces symptômes et d’endiguer la dégradation de la situation. Une prise en charge est nécessaire pour rétablir l’équilibre rompu.

Qui peut être touché par le Burn Out?

Personne ne peut être à l’abri d’un Burn out. Les personnes les plus souvent exposées sont celles qui ont toujours réussi avant ou dont l’implication professionnelle et les compétences sont indéniables. Le Burn Out survient plutôt quand les personnes ont été surexposées à des situations émotionnelles complexes, une surcharge de travail ou lorsque des conflits ont atteints leur système de valeurs. Le Burn Out est le fossé qui va exister entre l’accomplissement professionnel souhaité et les contraintes de la réalité

L’épuisement professionnel peut s’aggraver pour des raisons multiples :

  • un environnement économique difficile (mutations des entreprises, restructurations,..)
  • la pression de la hiérarchie
  • les relations de pouvoir dévalorisantes, répétées et abusives
  • l’insécurité dans la fonction
  • les réductions d’effectifs, les menaces de délocalisation, les contraintes budgétaires et la réduction des avantages liés à la fonction des cadres …
  • les conflits entre les actions de l’entreprise et vos valeurs
  • une organisation où les responsabilités sont mal définies

Le Burn out : un mal plus fréquent dans le monde contemporain

Employeurs ou employés brillants n’ont pas vu arriver le Burn Out parce que le nez plongé dans le guidon des tâches quotidiennes.

 

Des signes différents selon les personnes

 

  • Surcharge de travail

Les personnes travaillent au-delà de leurs limites. Elles deviennent fatigables ce qui génère un épuisement qu’elles n’arrivent pas à résoudre.

  • Stress

Si un métier est stressant, il peut finir par déclencher chez les personnes de l’anxiété et de l’inquiétude dans des proportions trop importantes.

  • Baisse de l’estime personnelle

Les personnes n’ont plus de bonheur à travailler. Ce n’est plus un accomplissement. Travail devient synonyme de contrainte. Si vous n’aimez plus ce que vous faites, vous avez du mal à vous aimer. Faire cette distinction est essentielle.

  • Concentration difficile

Les personnes en situation de Burn Out éprouvent fréquemment des difficultés à se concentrer. Elles constatent que leur attention est plus fluctuante. C’est une manifestation possible d’un épuisement au travail.

  • Ennui

Au fil du temps, un travail peut devenir ennuyeux notamment si les personnes ont occupé pendant longtemps la même fonction professionnelle et qu’il n’existe pas de possibilités d’évoluer dans leur fonction. L’ennui peut engendrer une usure.

  • Trop peu de travail

C’est assez surprenant, mais un manque de travail à effectuer peut également conduire à l’épuisement. Le travail est censé provoquer la sensation d’être utile au sein de l’entreprise. Les personnes qui travaillent en dessous de leur potentiel en permanence ont l’impression de perdre leur temps et finissent par être très frustrées. Des comportements décalés de leur propre personnalité peuvent en découler.

  • Le temps angoissant

Les personnes sentent que le temps de la journée ne leur permettra pas de traiter les mails, les appels téléphoniques…Elles peuvent achever leur journée avec le sentiment de n’avoir rien fait. Elles deviennent plus sensibles à l’avancement du temps. Par exemple, la journée peut passer trop vite (je n’ai pas pu tout gérer). Elles n’arrivent plus à planifier et à organiser leur travail de manière cohérente. Elles ne savent plus distinguer les actions prioritaires des actions secondaires.

  • Un isolement marqué

Les personnes perçoivent un décalage entre le comportement maîtrisé de leurs collègues et leur propre état intérieur. Cela les pousse à s’isoler des autres ou à penser que le problème vient d’eux-mêmes

  • L’angoisse du dimanche soir

Il arrive que les personnes n’aient plus envie d’aller travailler. Le dimanche soir, elles peuvent ressentir une angoisse forte à l’idée de recommencer la semaine. A un stade avancé, elles n’arrivent pas à se lever le matin, elles sont sans doute déjà arrivées à un stade d’épuisement à prendre en compte rapidement.

  • Un état de santé qui se dégrade

Les personnes ressentent aussi des signes qui peuvent être différents, absence de sommeil, perte d’appétit, mal de dos, maux de ventre….